Home » Articole » FR » Société » Religion » Noël » Avent

Avent

Posté dans : Noël 0

 (Couronne traditionnelle au Canada)

L’Avent est une saison observée dans de nombreuses églises chrétiennes comme une période d’attente et de préparation pour la célébration de la Nativité de Jésus à Noël. Le terme est une version du mot latin signifiant «venir». Le terme «Avent» est également utilisé en orthodoxie orientale pour le jeûne de la Nativité de 40 jours, qui a des pratiques différentes de celles de l’ouest.

L’adventus latin est la traduction du mot grec parousia, couramment utilisé pour désigner la seconde venue du Christ. Pour les chrétiens, la saison de l’Avent anticipe la venue du Christ de trois points de vue différents. «Depuis l’époque de Bernard de Clairvaux (d.1153), les chrétiens ont parlé des trois venues de Christ: dans la chair à Bethléem, dans nos cœurs tous les jours, et dans la gloire à la fin des temps.» La saison offre l’occasion de partager l’ancien désir de la venue du Messie et d’être attentif à sa seconde venue.

L’Avent est le début de l’année liturgique occidentale et commence le quatrième dimanche avant Noël (parfois appelé dimanche de l’Avent), le dimanche le plus proche de la Saint-André (30 novembre), dans le rite romain de l’Église catholique, le rite occidental de l’Église orthodoxe, et dans les calendriers anglican, luthérien, morave, presbytérien et méthodiste. Dans le rite ambrosien et le rite mozarabe de l’Église catholique, l’Avent commence le sixième dimanche avant Noël, le dimanche suivant la Saint-Martin (11 novembre).

Les pratiques associées à l’Avent comprennent le calendrier de l’Avent, l’allumage d’une couronne de l’Avent, la prière d’un jour de l’Avent, l’allumage d’un Christ, ainsi que d’autres façons de préparer Noël, telles que les décorations de Noël, liturgiquement parfois, à travers une suspension de la cérémonie des verts.

L’équivalent de l’Avent dans le christianisme oriental est appelé le Jeûne de la Nativité, mais il diffère en longueur et en observances, et ne commence pas l’année liturgique de l’église comme il le fait en Occident. Le Jeûne de la Nativité orientale n’utilise pas la parousie équivalente dans ses services préparatoires.

Histoire

(Représentation de Saint Perpetuus)

On ne sait pas quand la période de préparation de Noël que l’on appelle maintenant l’Avent commence – elle existait certainement à partir de 480 environ – et la nouveauté introduite par le Conseil de Tours en 567 fut d’ordonner aux moines de jeûner tous les jours au mois de Décembre jusqu’à Noël. Certains ont même dit que cela remonte à l’époque des Douze Apôtres ou qu’elle a été fondée par saint Pierre lui-même. Cela a conduit à la conclusion qu’il est «impossible de revendiquer avec confiance une explication crédible de l’origine de l’Avent».

Associé à l’Avent était une période de jeûne, connu aussi comme le Jeûne de la Nativité ou le Jeûne de Décembre.

Selon certaines sources, la célébration de l’Avent commence au Ve siècle, quand l’évêque Perpetuus, dans un ordre, a décidé qu’à partir de la fête de Saint Martin, le 11 novembre, jusqu’à Noël, on jeûner trois fois par semaine: c’est pourquoi l’Avent est aussi nommé Carême de Saint Martin. Selon les historiens, cette institution ne dépasse pas les limites du diocèse de Tours jusqu’au VIe siècle.

Traduit de Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.