Home » Articole » FR » Affaires » Entreprises » La “pilule empoisonnée” de Twitter pour se défendre contre une OPA hostile d’Elon Musk

La “pilule empoisonnée” de Twitter pour se défendre contre une OPA hostile d’Elon Musk

Posté dans : Actualité, Blog, Entreprises 0

Twitter - European

Elon Musk a acheté 9,1% de Twitter pour 2,64 milliards de dollars le 4 avril 2022. À la suite de cette transaction, les actions Twitter ont augmenté jusqu’à 27 %, la plus forte augmentation au cours de la journée depuis l’introduction en bourse de Twitter. En 2013, Musk s’est vu offrir une siège au conseil d’administration de Twitter dans le cadre d’un accord qui lui interdisait d’acquérir plus de 14,9% de la société, mais Musk a décidé de ne pas rejoindre le conseil d’administration avant l’entrée en vigueur de sa nomination le 9 avril.

Elon Musk a ensuite fait une offre non sollicitée le 14 avril 2022, pour acheter toutes les actions de Twitter (TWTR) pour 54,20 dollars par action (valorisant l’entreprise à 41 milliards de dollars) et reprendre l’entreprise, affirmant croire au « potentiel de l’entreprise à être une plate-forme pour la liberté d’expression », « la liberté d’expression est un impératif sociétal pour une démocratie qui fonctionne » et que « depuis qu’il a fait l’investissement [il] se rend compte maintenant que l’entreprise ne va pas prospérer ni servir cette société dans sa forme actuelle ». Musk a déclaré qu’il s’agissait de sa « meilleure et dernière offre » et qu’il devrait « reconsidérer » sa position d’actionnaire si la société refusait. « Je ne fais pas confiance à la direction et je ne pense quelle peut conduire le changement nécessaire [sur Twitter] sur le marché public. »

Twitter a indiqué qu’il n’était pas intéressé par l’offre de Musk. L’offre a été décrite comme une tentative de prise de contrôle hostile, bien que Twitter n’ait pas encore décidé d’accepter ou de rejeter l’offre. Le prix de 54,20 dollars par action est vu comme une référence au « 420 » ou à la marijuana.

Le conseil d’administration de Twitter a introduit le 15 avril 2022 un plan de droits des actionnaires (également appelé “pilule empoisonnée”), qui permettrait aux actionnaires d’acheter des actions supplémentaires en cas d’OPA hostile afin de bloquer la prise de contrôle de Musk. Le changement demandé par le conseil d’administration a été soumis à la Securities and Exchange Commission, restera en vigueur pendant près d’un an et sera déclenché si un investisseur (y compris Musk) atteint la participation de 15 % dans la société.

« Tout devient maintenant un « jeu de poker à enjeux élevés » entre Musk et le conseil d’administration de Twitter, avec cette semaine à venir probablement pleine d’événements, car nous nous attendons à entendre officiellement les deux parties parler de leur prochain mouvement dans cette bataille MMA pour Twitter, » Dan Ives, analyste de Wedbush, a déclaré dans une note aux investisseurs.

Musk a déclaré dans une interview que s’il est refusé, il a un « plan B » pour l’acquisition des actions de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.