Home » Articole » FR » Éducation » Livres » Auto-édition des livres

Auto-édition des livres

Posté dans : Livres 0

L’auto-édition est la publication d’un média par son auteur sans la participation d’un éditeur établi. Le terme fait généralement référence aux supports écrits, tels que les livres et les magazines, sous forme de livre électronique ou de copie physique utilisant la technologie POD (impression à la demande). Il peut également s’appliquer aux albums, brochures, contenus vidéo et zines.

Dans le modèle d’édition traditionnel, l’éditeur supporte tous les coûts et risques de publication, mais conserve l’essentiel des bénéfices si le livre réussit. En auto-édition, l’auteur supporte tous les coûts et risques, mais gagne une part plus élevée du bénéfice par vente.

Le marché de 1 milliard de dollars de l’auto-édition s’est transformé au cours des deux dernières décennies avec les nouvelles technologies offrant des alternatives de plus en plus nombreuses à l’édition traditionnelle. L’auto-édition devient de plus en plus le premier choix des écrivains. La plupart des livres auto-édités se vendent très peu d’exemplaires. Ceux qui vendent de grands nombres sont dignes d’intérêt car ils sont si rares. La qualité des œuvres auto-publiées varie considérablement, car il n’y a pas d’obstacles à la publication et aucun contrôle de qualité.

Histoire

Premiers exemples

Tristram Shandy, de Laurence Sterne(Le Tristram Shandy original a été auto-publié par l’auteur britannique Laurence Sterne. Photo: une illustration de l’œuvre originale de l’artiste George Cruikshank.)

L’autoédition n’est pas un phénomène nouveau. Alors que la plupart des romans ont été distribués par des éditeurs établis, il y a eu des auteurs qui ont choisi de s’auto-éditer, voire de créer leur propre presse, comme John Locke, Jane Austen, Emily Dickinson, Nathaniel Hawthorne, Martin Luther, Marcel Proust, Derek Walcott, et Walt Whitman. En 1759, le satiriste britannique Laurence Sterne publia lui-même les deux premiers volumes de Tristram Shandy. En 1908, Ezra Pound a vendu A Lume Spento pour six pence chacun. Le livre de Franklin Hiram, King Farmers of Forty Centuries, a été auto-publié en 1911 et a ensuite été publié dans le commerce. En 1931, l’auteur de The Joy of Cooking a payé une imprimerie locale pour imprimer 3000 exemplaires; la société Bobbs-Merrill a acquis les droits, et depuis lors, le livre s’est vendu à plus de 18 millions d’exemplaires. En 1941, l’écrivain Virginia Woolf choisit d’auto-publier son dernier roman Between the Acts sur Hogarth Press, créant ainsi sa propre presse.

Stigmate

« Il y a cinq ans, l’autoédition était une cicatrice. Maintenant, c’est un tatouage. »
– Greg White, dans Bloomberg News, 2016

Jusqu’à l’avènement des ebooks et de la technologie POD, la plupart des livres auto-publiés étaient publiés dans une presse de vanité, ainsi appelée parce que ces auteurs étaient supposés être des écrivains égoïstes, incapables d’accepter que leur travail n’était pas assez bon pour être accepté par les éditeurs traditionnels. James D. Macdonald a affirmé que l’édition de vanité violait la Loi de Yog qui stipule que « l’argent doit couler vers l’auteur ». L’édition de vanité exigeait généralement un paiement unique de 5 000 $ à 10 000 $ pour faire un tirage de 1 000 livres; ces livres finissaient généralement dans des boîtes dans un garage.

Digital Printing Press
Cette presse à imprimer moderne prend des fichiers numériques et imprime des livres. Source: Coylegenec, https://en.wikipedia.org/wiki/File:Digital_Printing_Press.JPG, license CC BY-SA 3.0

Le photographe devenu éditeur Max Bondi a déclaré que « investir dans un projet montre que vous y croyez ». Néanmoins, la stigmatisation négative s’explique en partie par le fait que de nombreux livres auto-édités sont de qualité douteuse, car ils sont écrits par des auteurs qui sont encore en train d’apprendre leur métier et n’ont jamais été édités ni même relus. Par exemple, en 1995, un réparateur de télévision à la retraite a publié lui-même son autobiographie dans laquelle il décrivait comment il avait été piétiné par un cheval quand il était un garçon, comment il avait été presque assassiné par son beau-père quand il était un jeune homme dans Mexique, et comment son ex-femme lui avait griffé le visage avec ses ongles. Le réparateur a dépensé 10 000 $ pour faire imprimer son chef-d’œuvre de 150 pages et, à des fins de promotion, il a envoyé des copies à une bibliothèque locale, à la Maison Blanche et à tous ceux qui ont le même nom de famille. Ces efforts n’ont mené nulle part; aujourd’hui, le livre est largement oublié.

L’auto-édition est toujours considérée comme une « marque d’échec » par beaucoup. L’image de l’auto-édition s’est améliorée et certains estiment que la stigmatisation a complètement disparu, tandis que d’autres estiment qu’elle a encore du chemin à parcourir pour cultiver la respectabilité. Le critique de livres Ron Charles dans le Washington Post s’est plaint que « Non, je ne veux pas lire votre livre auto-publié », citant des inquiétudes selon lesquelles les livres auto-édités manquaient de qualité et étaient publiés par des auteurs avec peu de compréhension du public ou du marché. Cependant, les rares best-sellers séparatistes tels que Fifty Shades of Grey et The Martian furent d’abord auto-publiés, aidant à prêter respectabilité à l’auto-édition en général. De plus, avec les nouvelles avenues d’auto-édition, les auteurs ont plus d’occasions de percer directement auprès du public.

« Pendant des décennies, le monde littéraire a rejeté les auteurs auto-publiés comme des amateurs et des hacks qui manquaient de talent pour conclure un contrat de livre. Mais cette attitude a progressivement commencé à changer avec l’essor des livres électroniques et l’arrivée du Kindle d’Amazon, qui a donné aux auteurs un accès direct à des millions de lecteurs.  »
– Alexandra Alter dans le New York Times, 2016

Changements technologiques

Publication traditionnelle(Dans les décennies précédentes, publier signifiait passer par des agents et des éditeurs.)

Auto-édition(Aujourd’hui, l’auto-édition permet aux auteurs de contourner les éditeurs et les librairies et de vendre directement au public.)

Les progrès rapides de la technologie, en particulier la croissance exponentielle d’Internet et le passage général de la technologie analogique à la technologie numérique, ont donné une impulsion considérable à l’auto-édition. Internet a été décrit comme un « grand égalisateur » dans le monde de l’édition, car il permet à un auteur de publier ses livres et de « se tenir nu devant le monde ». Les coûts d’impression et de distribution d’un livre ont considérablement baissé. Les progrès des lecteurs de livres électroniques et des tablettes électroniques ont amélioré la lisibilité; de tels dispositifs permettent aux lecteurs de « transporter » de nombreux livres dans un petit appareil portable. Ces technologies permettent d’avoir un livre imprimé ou livré numériquement après qu’une commande a été passée, donc il n’y a pas de frais pour le stockage. La technologie d’impression à la demande (ou POD), qui est devenue disponible au milieu des années 90, peut produire un produit de haute qualité égale à ceux produits par les éditeurs traditionnels; dans le passé, on pouvait facilement identifier un titre auto-publié par son manque de qualité. L’impression à la demande était facile, car un auteur pouvait simplement télécharger un manuscrit, choisir un format de fichier intérieur et une couverture, et le livre pouvait être imprimé au besoin, évitant les coûts d’entreposage et réduisant le risque d’être coincé avec un énorme inventaire invendu. De plus, Internet permet d’accéder aux canaux de distribution mondiaux via des détaillants en ligne, de sorte qu’un livre auto-publié peut être instantanément disponible pour les acheteurs de livres du monde entier. Une firme canadienne nommée Wattpad propose des productions vidéo en continu basées sur les histoires d’auteurs auto-publiés en 2017.

La transmission Internet de livres numériques a été combinée à la publication imprimée à la demande avec l’invention de la machine à livres Espresso qui a été présentée pour la première fois à la bibliothèque publique de New York en 2007. Cette machine imprime, rassemble, couvre et relie un seul livre. Il se trouve dans les bibliothèques et les librairies du monde entier, et il peut faire des copies d’éditions épuisées. Les petites librairies l’utilisent parfois pour concurrencer les grandes chaînes de librairies. Il fonctionne en prenant deux fichiers pdf fournis par Internet, un pour le texte et un pour la couverture, puis imprime un livre de poche entier en quelques minutes, qui tombe ensuite dans une goulotte.

L’introduction par Amazon du Kindle et de sa plate-forme d’auto-édition, Kindle Direct Publishing ou KDP, en 2007 a été décrite comme un point de basculement dans l’auto-édition, qui « a ouvert les vannes ». Il s’agissait d’une « plate-forme d’autoédition exclusivement électronique », réservée aux livres électroniques, gratuite pour les auteurs de télécharger leurs livres, et donnant aux auteurs le contrôle de la tarification de leurs livres ainsi que l’accès aux mêmes canaux de distribution que les principaux éditeurs.

Comprend des textes traduits de Wikipedia

Anthologie des meilleures petits contes françaises pour enfants
Anthologie des meilleures petits contes françaises pour enfants (Anthology of the Best French Short Stories for Children)

Livre bilingue français/anglais (Bilingual French/English Book) – Première édition (First Edition) Éditeur (Editor): Nicolae Sfetcu, Traducteur (Translator): Nicolae Sfetcu Les contes pour les enfants de cette anthologie ont été sélectionnés avec amour et attention spécifiquement pour répondre aux besoins de … Lire la suite

non noté $4,99 Choix des options
Une nouvelle vie
Une nouvelle vie

Une histoire simple et réelle. A propos de l’amour, des rêves, des réalisations et des déceptions. Édition MultiMedia Publishing https://www.telework.ro/fr/e-books/une-nouvelle-vie/ – Numérique: EPUB (ISBN 978-606-9016-79-4), Kindle (ISBN 978-606-9016-81-7), PDF (ISBN 978-606-9016-80-0) Date de publication: 29 Sep 2017 PREVIEW: https://www.telework.ro/wp-content/uploads/2017/10/UneNouvelleVie-Apercu.pdf Amazon … Lire la suite

non noté $1,99 Choix des options
Isaac Newton sur l'action à distance en gravitation : Avec ou sans Dieu ?
Isaac Newton sur l’action à distance en gravitation : Avec ou sans Dieu ?

L’interprétation des textes d’Isaac Newton a suscité une controverse à ce jour. L’un des débats les plus animés a trait à l’action entre deux corps distants l’un de l’autre (l’attraction gravitationnelle), et à la mesure dans laquelle Newton a impliqué … Lire la suite

non noté $0,00 Choix des options

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *