Home » Articole » FR » Ordinateurs » Internet » La virtualisation des serveurs

La virtualisation des serveurs

Posté dans : Internet 0

La virtualisation des serveurs consiste à exécuter simultanément plusieurs systèmes d’exploitation et d’autres logiciels sur le même matériel physique, comme dans cloud computing. Un élément matériel et/ou logiciel est responsable de la gestion des ressources système physiques au niveau d’une couche entre chacun des systèmes d’exploitation et le matériel lui-même. Cela permet la consolidation de l’équipement physique en moins d’appareils et est particulièrement avantageux lorsque les serveurs partageant le matériel ne sont pas susceptibles de demander des ressources en même temps ou lorsque le matériel est suffisamment puissant pour desservir toutes les installations simultanément.

L’acte de virtualisation n’est pas seulement destiné à être utilisé dans les environnements cloud, mais peut être utilisé pour réduire la « prolifération des serveurs », ou la surabondance de serveurs physiques, qui peut se produire lorsque le matériel physique est installé sur une échelle un-à-un (ou quelques-à-un) pour les applications et les sites desservis. Un matériel et/ou un logiciel spécial est utilisé pour créer une nouvelle couche entre les ressources physiques de votre ordinateur et le ou les systèmes d’exploitation qui y sont exécutés. Cette couche gère ce que chaque système considère comme étant le matériel dont il dispose, et gère l’allocation des ressources et les paramètres de tous les systèmes virtualisés. La virtualisation matérielle, ou l’approche autonome, définit des limites pour chaque système d’exploitation et leur permet de fonctionner indépendamment les uns des autres. Étant donné que la virtualisation matérielle ne nécessite pas de système d’exploitation distinct pour gérer le ou les systèmes virtualisés, elle a le potentiel de fonctionner plus rapidement et de consommer moins de ressources que la virtualisation logicielle. La virtualisation logicielle, ou l’approche hôte-invité, nécessite que le logiciel de virtualisation s’exécute sur un système d’exploitation déjà utilisé, ce qui permet une gestion plus simple à partir du système d’exploitation initial et du programme de virtualisation, mais peut être plus exigeante en ressources système même lorsque le principal système d’exploitation n’est pas utilisé.

En fin de compte, vous pouvez considérer la virtualisation comme un jonglage. Dans cette analogie, vos mains sont les serveurs et les balles avec lesquelles vous jonglez sont vos systèmes d’exploitation. L’approche traditionnelle consistant à héberger une application sur un serveur revient à tenir une balle dans chaque main. Si vos mains sont toutes les deux « occupées » à tenir une balle, vous ne pouvez pas interagir avec quoi que ce soit d’autre sans poser une balle. Si vous les jonglez, cependant, vous pouvez « tenir » trois balles ou plus en même temps. Chaque fois que votre main touche une balle, c’est comme si un système virtualisé avait besoin de ressources et que ces ressources étaient allouées par la couche de virtualisation (le jongleur) en attribuant des ressources (une main), puis en les réaffectant au prochain système qui en avait besoin.

Virtualization Styles.
Credit: Daniel Hirschbach, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Ansatz_der_Systemvirtualisierung_zur_Schaffung_virtueller_Betriebsumgebungen.png, CC BY-SA 2.0 DE license

(Styles de virtualisation.)

L’ajout d’une machine virtuelle comme indiqué ci-dessus permet au matériel ou au logiciel de voir la machine virtuelle comme faisant partie du système normal. Le moniteur lui-même divise les ressources qui lui sont allouées en sous-ensembles qui agissent comme leurs propres ordinateurs.

Source: Michael Mendez, The Missing Link – An Introduction to Web Development and Programming (CC BY-NC-SA 3.0 License), Published by Open SUNY Textbooks, Milne Library (IITG PI), State University of New York at Geneseo. Traduction par Nicolae Sfetcu

Article publié sous licence CC BY-NC-SA 3.0

Essais philosophiques
Essais philosophiques

Une collection personnelle d’essais en philosophie des sciences (physique, en particulier la gravité), philosophie des technologies de l’information et de la communication, enjeux sociaux actuels (intelligence émotionnelle, pandémie COVID-19, eugénisme, renseignement), philosophie de l’art, et logique et philosophie du langage … Lire la suite

non noté $5,99 Choix des options
Introduction à l'informatique décisionnelle (business intelligence)
Introduction à l’informatique décisionnelle (business intelligence)

Collection SCIENCE DE L’INFORMATION La stratégie et la planification intégrées à toute entreprise sont appelées informatique décisionnelle (business intelligence). “Introduction à l’informatique décisionnelle (business intelligence)” fournit aux lecteurs des informations complètes sur l’informatique décisionnelle, explorant tous les aspects importants de … Lire la suite

non noté $3,99 Choix des options
L’éthique des mégadonnées (Big Data) en recherche
L’éthique des mégadonnées (Big Data) en recherche

Les principaux problèmes rencontrés par les scientifiques qui travaillent avec des ensembles de données massives (mégadonnées, Big Data), en soulignant les principaux problèmes éthiques, tout en tenant compte de la législation de l’Union européenne. Après une brève Introduction au Big … Lire la suite

non noté $0,00 Choix des options

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.