Home » Articole » FR » Affaires » Entreprises » La structure juridique d’une entreprise

La structure juridique d’une entreprise

Posté dans : Entreprises 0

Connaissez vos options

Avant de créer votre propre entreprise, tenez compte des variables juridiques, comme le nombre d’actionnaires que vous aurez ou le type d’impôts que vous paierez. Les entreprises ont une variété d’attributs juridiques, financiers et de propriété. Savoir quel type d’entreprise est le mieux adapté à vos besoins est crucial pour le succès à court et à long terme.

Trouver un bon avocat

Qu’est-ce qui fait qu’un avocat est « bon » ? Non, ce n’est pas une blague d’avocat. N’importe quel avocat peut incorporer votre entreprise, mais vous voulez quelqu’un qui est à la fois chevronné et connaissant bien le droit des affaires, et qui a de bons antécédents en matière de gestion des affaires. Alors demandez autour de vous, faites vos recherches et prenez le temps de trier vos options.

Pourquoi ai-je besoin d’un avocat, de toute façon ?

Les avocats savent quels documents déposer, quand les déposer et comment. Ils savent négocier et rédiger des accords commerciaux. Ils savent comment protéger votre entreprise afin que tout votre travail acharné ne soit pas perdu. Cela vaut la peine de nommer un bon avocat d’entreprise. Un avocat peut également vous aider à décider du type d’entreprise à créer.

Types de société

Les sociétés se divisent en quatre catégories principales : entreprise individuelle, société de personnes, société par actions et responsabilité limitée. La propriété, la responsabilité, la gestion, le traitement fiscal et la source du capital sont autant de facteurs à considérer lors du choix de votre structure.

Entreprise individuelle

Dans une entreprise individuelle, vous et vous seul êtes propriétaire. Cela vous rend responsable de fournir tout le capital et vous rend également personnellement responsable de toutes les dettes de la société. Les revenus et les pertes vous sont transmis par l’entreprise, vous êtes donc imposé, et non l’entreprise. Vous avez le contrôle total de toutes les décisions et responsabilités de gestion.

Partenariats

Les sociétés en nom collectif sont détenues par deux associés ou plus. Comme les entreprises individuelles, les propriétaires sont responsables de l’ensemble de l’entreprise. Les associés sont personnellement responsables des finances, du crédit et des dettes de la société. La société n’est pas imposée car les bénéfices et les pertes sont répercutés et réclamés par les associés, et non par la société. Les associés partagent la gestion à parts égales, sauf indication contraire. Le capital est apporté par les associés.

La société en commandite fonctionne comme la société en nom collectif, sauf que certains membres deviennent des associés commanditaires. À moins que vous ne soyez dans l’immobilier ou dans une autre entreprise à durée de vie limitée, ce modèle ne s’appliquera probablement pas à vous. Un exemple de société en commandite est un fonds de capital-risque, qui a généralement une durée de vie de sept à dix ans.

Sociétés

Les sociétés ont de nombreux avantages des partenariats. Ils peuvent avoir de nombreux actionnaires, mais ne s’attendent généralement pas à gagner beaucoup d’argent. Ils ne peuvent pas accepter d’investissements institutionnels, uniquement de l’argent provenant d’individus, tels que des amis et de la famille. Les revenus et les pertes sont transmis aux actionnaires, de sorte que la personne morale n’est pas imposée. Ce statut fiscal spécial limite le nombre d’actionnaires et restreint la catégorie d’actions.

La corporation est le modèle utilisé par presque toutes les grandes entreprises. Une corporation existe séparément de ses propriétaires. Bien que les actionnaires soient les principaux contributeurs financiers, ils ne sont pas responsables des dettes de la société. La société, plutôt que les actionnaires, est imposée. Les actionnaires élisent un conseil d’administration pour gérer la société et des dirigeants pour superviser les décisions au jour le jour. Les bénéfices d’une corporation sont imposés deux fois – à la société et aux actionnaires individuels.

Sociétés à responsabilité limitée

Les sociétés à responsabilité limitée ne sont ni des sociétés de personnes ni des sociétés. Les membres ne sont pas personnellement responsables des finances, des crédits ou des dettes de la société. La société n’est pas imposée car les bénéfices et les pertes sont répercutés et réclamés par les membres, et non par la société. Un accord d’exploitation décrit la structure de gestion. Les membres contribuent généralement au capital.

Le modèle de sociétés à responsabilité limitée est complexe et relativement coûteux. Il est souvent utilisé pour les sociétés de conseil et est de plus en plus utilisé par les entreprises entrepreneuriales. Les investisseurs providentiels peuvent préférer une société à responsabilité limitée. Les investisseurs plus sophistiqués et institutionnels sont susceptibles de privilégier une société à responsabilité limitée, en raison de sa structure simple et transparente.

Choisissez un avocat avec soin

Obtenez une référence personnelle d’une personne en qui vous avez confiance avant de retenir les services d’un avocat. De nombreux sites Web offrent de l’aide pour trouver des avocats, mais soyez prudent lorsque vous faites confiance à un site Web. Assurez-vous que la source est fiable.

Il est également important que vous sachiez quoi rechercher. Vous voulez un avocat qui :

  • Est éthique
  • Connaît le domaine et connaît les brevets connexes
  • Est accompli avec un bon bilan
  • Connaît et comprend ce que l’examinateur de brevets veut et doit approuver votre demande
  • Comprend la langue du domaine pour vous offrir la protection la plus complète et la plus large que vous méritez

De nombreux collèges et universités ont une sorte de programme de services juridiques pour les étudiants. Voyez si votre école le fait et commencez par là. Ils peuvent vous donner des conseils et probablement des noms d’avocats locaux spécialisés dans le droit des affaires ou la propriété intellectuelle.

Questions pour un futur avocat

Une fois que vous obtenez une liste de candidats, envisagez de poser ces questions à vos avocats potentiels lorsque vous les aurez au téléphone :

  • Depuis combien de temps pratiquez-vous ?
  • Combien d’expérience avez-vous ?
  • S’agit-il d’un problème standard avec un tarif de base ou plus complexe avec un tarif horaire ?
  • Y a-t-il des frais pour la consultation initiale ?

Passez en revue les réponses de chaque entretien téléphonique. Prenez rendez-vous avec un avocat qui peut traiter votre problème juridique en temps opportun, qui s’intéresse à votre entreprise et qui vous met à l’aise.

Agent de brevets vs avocat de brevets

L’Office des brevets et des marques établit des exigences pour les personnes qui le représenteront. Cependant, en raison de ces exigences dans les domaines juridiques, scientifiques et techniques, il y a une pénurie d’avocats qualifiés pour représenter. Pour combler cette lacune dans la demande de représentants, l’office permet à tout citoyen, qui n’est pas avocat et qui remplit les conditions, d’être enregistré en tant qu’agent de brevets pour exercer devant l’office. Cependant, les agents de brevets sont limités dans leurs rôles – ils ne sont pas autorisés à pratiquer le droit, mais ils sont parfaits pour aider un demandeur tout au long du processus.

« Les établissements d’enseignement envoient du travail à des agents de brevets exerçant seuls. Le praticien exerçant seul, en moyenne, facture des honoraires inférieurs à ceux d’un grand cabinet et offre un service plus personnalisé. Pour une entreprise en démarrage ou une institution au budget serré, recourir aux services d’un agent de brevets en pratique solo peut être une solution plausible. »

Extrait de “The Role of the Patent Agent in the Patent Processt” par Joy Bryant. Cafézine, 1er janvier 1999.

Source: textes traduits et adaptés de Wikibooks (license CC BY-SA 3.0) par Nicolae Sfetcu

Comment devenir entrepreneur
Comment devenir entrepreneur

Une brève introduction aux bases de la création de votre propre entreprise axée sur la technologie. Rédigé dans un langage concis et simple, le livre est une lecture rapide que vous pouvez assimiler en quelques heures. L’entrepreneuriat a un impact … Lire la suite

non noté $3,99 Choix des options
La philosophie de la technologie blockchain - Ontologies
La philosophie de la technologie blockchain – Ontologies

De la nécessité et de l’utilité de développer une philosophie spécifique pour la technologie de la blockchain, mettant l’accent sur les aspects ontologiques. Après une Introduction qui met en évidence les principales orientations philosophiques de cette technologie émergente, dans La … Lire la suite

non noté $0,00 Choix des options
Guide marketing Internet pour les débutants
Guide marketing Internet pour les débutants

L’une des plus anciens guides de marketing Internet, mais aussi l’une des guides les plus concises et pratiques. Bien que de nombreuses années se sont écoulées depuis sa rédaction, les principes de base décrits ici restent valables. Le marketing Internet … Lire la suite

non noté $0,00$2,99 Choix des options

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.